Nicolas Kyalangalilwa sur les massacres de Kasika : « Nous n’avons pas encore trouvé une volonté politique pour obtenir justice».

0
149
Nicolas Kyalangalilwa de la Société Civile du Sud-Kivu


Acteur de la société civile, Nicolas Kyalangalilwa a perdu une trentaine de membres de sa famille dans les massacres de Kasika. 23 ans après le déroulement de ce crime commis dans le territoire de Mwenga, il s’exprime dans votre média.

Pour Nicolas Kyalangalilwa, il est important que les responsabilités soient établies ; et que justice soit faite puisqu’il s’agit de plus de 800 congolais.
Cependant, il regrette le manque de volonté politique qui anime les régimes qui se succèdent.
‘’L’ancien régime était celui des compromis, on a fi de cela. Le nouveau semble aller dans ce sens malgré qu’il a initialement dit qu’il allait se pencher sur ces questions’’.
Toutefois, il encourage la Société civile du Sud-Kivu qui se bat pour que ce dossier aboutisse. Ce, sans oublier Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, qui est, dit-il une voix de la société civile.
Ainsi, recommande-t-il un tribunal spécial pour le Congo en vue d’avoir justice. Puisque sans cela, il n’y a pas moyen de parler d’un État de droit.
Suivez Nicolas Kyalangalilwa au micro de Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 × 24 =