Me Justin Bahirwe : « Nous aurions voulu que le Président aborde la question de création d’un tribunal spécial pour la RDC »

0
134
Felix Tshisekedi à l'ONU. Image/Tiers

Des réactions ne cessent de tomber après le discours du Chef de l’Etat à la 76ème assemblée générale de l’ONU. Me Justin Bahirwe aurait voulu que le Président Tshisekedi aborde la question du tribunal spécial pour la RDC.

Le Coordonnateur de l’ONG SOS Information Juridique Multisectoriel (SOS IJM) s’est exprimé dans un entretien avec votre média.

‘’Nous n’allons pas nous fatiguer de mener des plaidoyers en faveur de l’instauration d’un tribunal spécial pour le Congo ; pour que justice et réparation soit faites en faveur de ces nombreuses victimes des conflits qu’a connu la RDC’’.

Justin Bahirwe regrette que le Président n’ait pas évoqué la question de l’instauration d’un tribunal spécial pour le Congo. Il s’agit de jeter un œil sur les auteurs des nombreuses atrocités commises sur des paisibles citoyen. Ce, dans l’espoir qu’ils répondent de leurs actes devant cette instance judiciaire ; pour que non seulement justice soit faites mais aussi que les réparations soient aussi une réalité.

SOS IJM, JUST FUTURE et Justin Bahirwe pour un mémorandum

Me Justin Bahirwe, défenseur des droits humains

Pour lui, cela ne devrait pas lasser les acteurs impliqués dans le plaidoyer pour l’instauration de la justice transitionnelle. Au contraire, cette affaire devrait inciter les DDH à faire plus de démarche. Non seulement auprès des institutions nationales mais aussi auprès des institutions internationales.

D’autant plus que tout humain devrait comprendre le bienfondé de cette cause noble.

« Nous aurions voulu qu’il aborde la question de la demande de création d’un tribunal pénal spécial pour la RDC ; pouvant juger les crimes, violations des droits humains et violations du droit international humanitaire perpétrés dans notre pays. Mais cela n’était le cas. Nous n’allons pas nous fatiguer. Nous allons poursuivre le plaidoyer auprès du Président de la République avec espoir va répondre’’.

Le collectif ‘’ Just future’’, avait adressé un mémorandum au président de la République en marge de 76e assemblée générale de l’ONU. Objectif ? que le Chef de l’Etat sollicite aux nations unies, à travers le conseil de sécurité de créer un tribunal spécial pour le Congo. Il faut souligner que SOS IJM fait également partie de cette organisation.

Benjamin Marhegeko

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 × 26 =