Lualaba : Lucha/Kolwezi exige une enquête indépendante sur la présumée gestion opaque

0
293

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) se saisit de l’affaire qui oppose le Gouverneur du Lualaba et la vice-gouverneur. Il exige que les experts diligentent une enquête indépendante pour établir la pure vérité sur la gestion de cette province du Sud-Est de la RDC.

Ce mouvement citoyen s’est exprimé dans un communiqué publié, lundi 21 décembre 2020. 

En effet, la Lucha a notamment évalué l’affaire des caméras de surveillance placées sur le rond-point de l’indépendance. Il s’agit d’un dossier qu’a soulevé Fifi Masuka, Vice-gouverneur du Lualaba.

Si ces griefs s’avèrent vrais, ce mouvement demande à l’assemblée provinciale que les experts diligentes une enquête indépendante. L’objectif étant d’établir la pure vérité. D’où, il faut que la commission mise en place soit impartiale et que ces experts scientifiques la soutienne.

Aussi, la Lucha a examiné la question de plus de 20 comptes avec une seule signature sans en associer la Vice-gouverneur. A cet effet, l’assemblée provinciale devrait éveiller la conscience digne de la commission existante pour diligenter une enquête indépendante. Cela, en associant l’inspection générale des finances pour l’audit.

Lucha appelle la population à rester vigilante.  Cependant, il lui est recommandé de faire le suivi pour que cette commission apporte un résultat escompté. Seulement, ces enquêtes devraient éviter une partialité de part et d’autre pour que le vrai coupable réponde de ses actes.

Attribution des marché au Lualaba

Le premier ministre Ilukamba avec les élus du Lualaba. Image/Tiers
Le premier ministre Ilukamba avec les élus du Lualaba. Image/Tiers

Au sujet de l’attribution des marchés publics, Lucha signale que la loi autorise l’accessibilité à tous congolais d’être bénéficiaire. Cela, dans le respect strict de la loi.

Ainsi, la Vice-gouverneur de la province devrait fournir des preuves possibles au bureau de l’Assemblée Provinciale  du Lualaba. Car, c’est elle qui atteste que ces marchés sont octroyés aux enfants du gouverneur.

Il faut souligner la nécessité pour l’Assemblée Provinciale de vérifier ces pièces présentées, en connivence avec  la commission existante. Si ces allégations sont vraies, que le gouverneur soit déchu de ses fonctions et traduit en justice. 

Au cas où les griefs lui reprochés sont faux, que la Vice-gouverneur soit déchue et traduite en justice.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 − 10 =