Le Royaume uni en campagne contre les violences sexuelles comme arme de guerre

0
47
Liz Truss, Ministre britanniques des affaires étrangères (Ph tiers)

Le Royaume uni se met en campagne mondiale pour stopper la violence sexuelle contre les femmes et les filles ; dans les conflits à travers le monde. Objectif ? Briser la culture de l’impunité qui entoure l’utilisation du viol et de la violence sexuelle comme armes de guerre.

 


Liz Truss, Ministre des affaires étrangères britannique a lancé cette campagne, mardi 16 novembre 2021. Il s’agit d’un événement qu’organise le Conseil Consultatif sur l’Égalité des Sexes (GEAC).  Car le   Royaume-Uni et ses partenaires considère le viol et la violence sexuelle dans les conflits comme : « une ligne rouge à ne pas franchir.Selon la Ministre, toutes les options sont sur la table ; y compris une convention internationale, pour mettre fin une fois pour toutes à ces actes odieux.
Elle a également annoncé que le Royaume uni organisera en 2022, une conférence mondiale avec comme vision : « unir le monde dans l’action pour prévenir la violence sexuelle dans les conflits ». Ladite conférence réunira les ministres des affaires étrangères du monde entier pour soutenir la campagne.

Annonce du Royaume uni dans cette lutte

Pour cette lutte en faveur des femmes et des filles du monde entier le Royaume uni a pris plusieurs engagements.
Plus précisément, 18 millions d’Euros pour mettre fin au mariage des enfants, à travers l’Unicef et l’UNFPA ses partenaires. Un financement qui sera bénéfique aux femmes et aux filles de 12 pays.
Aussi, figure-t-il, un coup de pouce de 3 millions d’Euros aux organisations qui luttent en première ligne contre ces violences. Un financement qui soutiendra également le travail avec les gouvernements pour améliorer les politiques et la législation.
En outre, 1,4 millions d’Euros de nouveau financement pour le Fonds mondial pour les survivants. Ledit fonds aide à soutenir les survivants de la violence sexuelle, notamment en finances et éducation.
A en croire la ministre, les femmes et les jeunes filles continuent d’être confrontées à d’horribles violences sexuelles dans les conflits. Il n’y a aucun doute sur la responsabilité du Royaume-Uni ; à montrer la voie pour mettre fin à l’impunité et l’indifférence dans lesquelles ces actes sont perpétrés.

‘’Je me donnerai pour mission de travailler avec les pays et les partenaires internationaux ; afin d’établir un nouvel accord pour les condamner comme une “ligne rouge” et y mettre un terme pour de bon’’.

Quid de GEAC ?

Il faut souligner que le GEAC était créé dans le cadre de la présidence britannique du G7. Son objectif est de soutenir les femmes et les jeunes filles dans le monde. Dr Denis Mukwege est également membre du Conseil consultatif pour l’égalité des sexes (GEAC).

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 × 27 =