Kinshasa : Une délégation de la CENCO chez Joseph Kabila !

0
195
la délégation de la CENCO chez Joseph Kabila

Une délégation des évêques de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) a rencontré Joseph Kabila, mercredi 11 novembre 2020. La visite a eu lieu au  bureau du travail de GLM du  Président de la République honoraire, à Kinshasa.

En effet, la délégation était composée de Marcel Utembi, Président de la Cenco ; José Moko, son vice-président ; l’abbé Donatien Nshole, son secrétaire général.

L’objectif de la visite était de remettre remis un mémorandum au président honoraire Joseph Kabila. Mais, le contenu du document n’a pas été révélé à la presse.

Cependant, les évêques catholiques inscrivent leur démarche dans le cadre de leur mission prophétique. Selon l’Abbé Nshole, les prélats peuvent élargir cet exercice auprès d’autres acteurs politiques du pays. Ce en vue du bien-être de la population congolaise.

Il faut souligner que cette rencontre intervient juste quelques jours après leur rencontre avec le président de la République. Cela, dans le cadre des consultations en vue d’une union de sacrée autour de la gestion du pays.

La CENCO chez Fatshi

Pour rappel, Mgr Ambongo a rencontré le Chef de l’Etat, mardi 10 novembre 2020. Selon lui : « Le peuple ne veut pas que cette consultation soit une énième ; et que sa situation continue de se dégrader ».

Il a estimé que la situation actuelle a démontré ses limites. Car, le peuple n’est plus au cœur de la préoccupation de ceux qui dirigent la RDC. Ainsi, le peuple attend beaucoup de ces consultations. Il faut qu’au finish le sort du peuple ne soit plus le même et que la situation change.

A cet effet, les évêques ont également remis un mémo au Chef de l’Etat. Un document dans lequel ils proposent deux pistes pour la résoudre la crise actuelle. Il s’agit de l’axe politique qui porte sur l’évaluation de la coalition ; et l’axe électoral qui appelle les réformes nécessaires en vue de redonner au peuple la confiance au prochain processus électoral. Objectif ? Avoir des institutions fortes de légitimité pouvant rapidement booster le décollage d’un véritable Etat de droit.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
5 + 3 =