Kinshasa: L’hôpital de la Rive empeste !

0
1287

C’est un constat amer qui s’observe une fois dans l’enceinte de l’hôpital de la Rive de la Capitale de la République Démocratique du Congo. Situé le long de la Rive du Fleuve Congo, en face du site Présidentiel de Mont Ngaliema, à quelques encablures du Camp colonel Tshatshi, cet hôpital dégage une odeur nauséabonde. Une situation qui laisse perplexe et des observateurs avertis se demandent comment en sortir guéri. 

Bâtiments vétustes qui datent de l’époque colonial, un camp est érigé au-delà de cet hôpital, qui, à sa création, était destiné aux trypanosés et tuberculeux. Aussi, toujours est-il que les conditions ne sont toujours pas réunies pour permettre une vie paisible. Certains habitants se servent du fleuve comme toilette. Ledit fleuve sert également à vider les poubelles.    

Comme si cela ne suffisait pas, les dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale de la RDC y ont laissé ses traces ont causé des inondations. Malades à l’Hôpital et habitants du camp, des sinistrés sont rencontrés d’un côté ou d’un autre. Au-delà des malades en soin à l’hôpital, tous sont exposés aux maladies liées notamment à l’environnement qui n’est pas propice. 

Une situation qui tombe au moment où la société civile, dans son analyse sur les dépenses du budget 2020 a déploré une diminution en 2020, soit 8 % alors qu’elles étaient de 10 % en 2019. Une situation qui ne permettra pas de relever les défis majeurs de ce secteur.   

Historique

Les premiers établissements de santé à Kinshasa se situent vers Mont Ngaliema. Vers 1900, un Lazaret pour les trypanosés et les tuberculeux est établi au bord du fleuve, où sera érigé l’hôpital de la Rive. Un ensemble hospitalier qui a connu de nombreuses campagnes de construction dont les premières remontent au début du 20ème siècle avec ses modestes pavillons encore visible aujourd’hui. L’hôpital de la Rive subira encore des agrandissements dans les années 1930 par l’architecte-fonctionnaire Richard Lequy mais un projet d’extension, signé par F. Olmanst et H. Jordan dans les années 1950 ne sera pas réalisé. 

Imani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =