Kinshasa: En partenariat avec l’UNFPA, Denise Nyakeru, remet des kits de dignités aux accouchées d’une maternité

0
435
Kits de dignités

La première dame de la RDC a lancé la campagne d’autonomisation de la femme maraichère et vendeuse ambulante de Kinshasa. Pour cet évènement, la fondation Denise Nyakeru  a remis des kits de dignités aux accouchés de la maternité Don Bosco.

Le Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) a accompagné la Première dame, mardi 4 août 2020. C’était à l’occasion du lancement de la campagne d’autonomisation de la femme maraîchère et vendeuse ambulante de Kinshasa. En effet, une visite était organisée au quartier Sanga Mamba dans la commune de Ngaliema.

Sur place, Denise Nyakeru Tshisekedi est passée notamment à la maternité Don Bosco des sœurs de la charité de Jésus. A cet effet, elle a remis des kits d’accouchements individuel aux femmes enceintes pour renforcer leur résilience ; des kits de dignité aux accouchées et allaitantes pour garantir les conditions d’hygiène pour elles et leurs bébés. Aussi, a-t-elle remis des kits de prévention et de protection des infections. Ce, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la Covid-19 en milieu hospitalier.

Don remis par la première dame

Ce don de l’UNFPA était acquis grâce à la contribution de ses bailleurs du Canada ; de  l’Ambassade de Suède à Kinshasa ; et  la banque mondiale.  Cela en collaboration avec le Ministère de la santé. Cet exercice contribue à la matérialisation de la vision de la Première Dame dénommée « Plus Fortes ».

Il faut noter que cette campagne était lancée dans le cadre du partenariat de l’UNFPA avec la Fondation  Denise Nyakeru. Il s’agit principalement, de l’autonomisation de la femme et l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive de femmes et des filles.

Denise Nyakeru, Quid du mouvement « plus forte » ?

Symbole feministe en France
Symbole feministe en France

Lancé en mai 2019 à Kinshasa, le mouvement « plus forte » s’articule autour de quatre axes mettant en valeur l’éducation; la santé, l’entreprenariat des congolaises. La vision est de contribuer à une société congolaise dynamique où la femme sera libre; forte; valorisée. Ainsi, ce mouvement va apporter du progrès et un regard innovant autour des valeurs du travail; de l’éthique; de la patience et la persévérance.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =