Germain Mpundu : « Une année après l’opération Kinshasa Bopeto, la satisfaction est en route »

0
382
Germain Mpundu, Coordonnateur de l'opération Kinshasa Bopeto

Le Coordonnateur de « Kinshasa Bopeto » estime qu’une année après son lancement, la satisfaction de l’opération est en route.  Germain Mpundu l’a dit, mercredi 4 octobre 2020, à l’occasion de la deuxième édition du festival international Génie vert.

 

« Une année après l’opération Kinshasa Bopeto, je peux dire que la satisfaction est en route ». C’est en ces termes que s’est exprimé Germain Mpundu, Coordonnateur de l’opération Kinshasa Bopeto.

A l’en croire, le concept « Kinshasa Bopeto » a une adhésion de 85 % des kinoises et des kinois. Il pense qu’en cette première année, l’équipe comptait entreprendre d’abord la recherche d’adhésion. Il s’agit du fait pour la population de se dire : « je veux changer pour que mon environnement change ». Ainsi, cet engagement est visible.

Concernant l’insalubrité qui persiste ; il croit que les résultats de ce changement font qu’il y ait des lieux qui prospèrent dans la propreté. D’où, cette propreté envahi les lieux les plus sales.

Quid des lieux propres ?

Au sujet des lieux qui prospèrent dans la propreté, Germain Mpundu donne l’exemple de la commune de la Gombe ; où le travail s’est fait avec le Gouverneur de Kinshasa.

« Aujourd’hui, nous recevons des félicitations par rapport aux poubelles posées ; par rapport au comportement. Parce qu’au début, il y avait des poubelles mais les pratiques de jeter des ordures à côté continuait. Mais, nous voyons, les habitudes changer et nous évoluons vers la propreté par rapport à ce centre de rayonnement », déclare-t-il.

En fait, il présente Kintambo Magasin comme un site propre à devenir. Car, il y a une tente de pérennisation ; des riverains qui font les réunions pour s’approprier de la propreté de cet endroit.

Il signale également le rond-point Ngaba jusqu’au triangle, où se fait un effort d’appropriation.

Ainsi, ces expériences, sont à répliquer dans tout Kinshasa dans les jours à venir.

Mesures à venir

Germain Mpundu dit qu’il se prépare un chapitre à introduire dans le cours d’éducation à la citoyenneté. Ce qui se fera selon les instructions du Gouverneur.

Car, les enfants peuvent apporter les prémices de la culture “Bopeto” à la maison, en vue  de pousser les parents à changer.

Aussi, se prépare-t-il la mise en œuvre d’une brigade d’assainissement que le Gouverneur Gentiny Ngobila va bientôt signer.

Pour ce faire, la Ministre de l’environnement est sur un travail qui sera présenté dans le prochain conseil des Ministres. Il est question que la brigade soit effectivement créée ; et commence à lancer le côté coercition qui manque pour décourager les inciviques.

Judith Asina

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 ⁄ 5 =