États généraux de la corruption : l’ODEP aurait préféré d’organiser la prestation de serment des magistrats de la Cour des comptes

0
247
ODEP

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) réagit aux états généraux de la corruption qu’a lancé le Premier Ministre à Kinshasa. Pour elle, il serait mieux d’investir cet argent dans la prestation de serment des magistrats de la Cour des comptes.

 

Prof Florimond Muteba, Président du conseil d’administration de l’ODEP n’a pas mâché les mots à ce sujet.

’L’argent de ce forum devrait par exemple servir à : organiser une journée pour la prestation de serment de magistrats de la Cour de compte qui ne travaillent pas jusqu’ici’’.

Pour lui, le problème ce n’est pas les discours ; qui viennent des personnes ayant la responsabilité de faire des notes d’orientation. Mais, c’est des gens comme l’ancien Ministre Luzolo, longtemps Ministre de Joseph Kabila ; puisqu’il a couvert plusieurs dossiers de corruption. Cependant, il n’y a jamais eu sanction.

Cap sur le concret

Pour le prof Muteba, il n’est pas question d’intervenir dans un forum comme celui-là. Parce que tout ce que la société civile a fourni comme recommandations depuis des années n’est pas pris en compte. Par exemple : l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC) à travers ses animateurs.

’Nous voulons des actes concrets. Il s’agit notamment de la taxe du Registre des appareil mobiles (RAM). Pourquoi on traine à sanctionner le Ministre et les opérateurs de l’ARPTC ‘’ ?

Aussi il rappelle que l’ODEP a déjà fait beaucoup d’activités avec des recommandations. La dernière est la table ronde faite en juillet dernier, à laquelle l’organisation a invité les principales structures de contrôle. Il s’agit notamment la Cour des comptes, l’Inspection générale des finances ; l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) ; la Direction générale de contrôle des marchés publics (DGCMP) ; les inspecteurs généraux de contrôle de la santé et de l’éducation.

En somme le pays a besoin entre autres d’un début de réhabilitation de la Cour des comptes. Il suffit de regarder le travail de l’IGF qui commence à porter des fruits. Sans oublier que lui-même a demandé la réhabilitation de la Cour des comptes pour ne pas être le seul.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =