Didier Okito : « le VPM de l’intérieur s’est substitué en autorité des exécutifs provinciaux et des assemblés provinciales »

0
296
Didier Okito, élu national de Bukavu (ph. tiers)

Elu national, Didier Okito est auteur d’une motion de défiance contre Daniel Aselo, Vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur. Ce député reproche au VPM notamment, de se substituer en Autorité des exécutifs provinciaux et des assemblées provinciales en RDC.

 

La motion de défiance qui est déjà déposée au bureau de l’Assemblée nationale a récolté environs 70 signatures.

Pour son initiateur, les explications qu’a données le ministre n’ont aucunement répondu aux griefs que les élus lui reprochent. D’où son départ s’avère nécessaire pour qu’une personne capable de résoudre les problèmes sécuritaires prenne les règnes de ce ministère.

Par exemple sur le plan sécuritaire, Didier Okito estime que la politique de Daniel Aselo ne fournit pas des résultats escomptés. Parce que la criminalité ne fait qu’augmenter dans les villes et territoires du pays ; où les policiers tuent sans scrupules les paisibles citoyens. En plus, des hommes en armes continuent de cambrioler ciel ouvert les opérateurs économiques.

Quant à la décentralisation, l’élu de Bukavu estime que le Ministre opère en main de maitre ; en imposant son autorité dans le fonctionnement des provinces. Car, dit-il, il se donne l’audace de suspendre les séances plénières de certaines assemblés provinciales ; voir même les manifestations publiques alors que ces entités décentralisées ne sont pas sous états de siège ni état d’urgence.

 « La gestion de la police tant routière que de proximité pause un très grand problème : les policiers se tirent dessus. Ils tirent même sur la population innocente et puis souvent à l’occasion de rien. Le cambriolage des cambistes et des grands commerçants est devenu monnaie courante. Et puis souvent ça se passe dans la journée. Les signataires de cette motion estiment que le ministre a failli à sa mission. Aujourd’hui le ministre de l’intérieur s’est substitué en autorité des exécutifs provinciaux et des assemblés provinciaux en s’ingérant dans leurs fonctionnements »

 

Benjamin Marhegeko

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 + 27 =