Des pommes de terre « Blue Congo » s’invitent dans l’assiette du norvégien pour interpeller sur le Tribunal Pénal International

0
1279
L'expérience de Madame Janne Strand

Une pomme de terre dénommée « Blue Congo » s’invite sur la table à manger du peuple norvégien. Comme pour dire que l’espoir est permis en RDC où l’insécurité règne dans sa partie orientale. Faute de quoi, l’Europe demande au conseil de sécurité de l’ONU la mise en place d’un tribunal pénal international.

Une norvégienne anonyme, heureuse de l’essai accompli explique les bienfaits de la pomme de terre bleu Congo:

« Cette année, est ma première rencontre avec cette variété de pomme de terre. Le plus intéressant pour moi est la qualité de cette pomme de terre pour la santé publique. Je pense que je peux les manger. Elles ont l’air un peu toxiques. L’écorce a une couleur bleu-violet avant et après la cuisson. Cette couleur provient de la teinture anthocyanine. C’est un puissant antioxydant, comme dans les raisins bleus,…».

« Blue Congo »

En effet, Blue Congo est une variété de pomme de terre traditionnelle qui a la particularité d’avoir une peau et une chair violette.

Cette variété d’origine génétique inconnue, est cultivée en Europe. Aussi, elle était nominée meilleure variété en Allemagne en 2006 « Kartoffel des Jahres » (pomme de terre de l’année).

Propriétés médicinales élevées : antioxydants.

En plus d’être délicieuse, des scientifiques ont découvert des propriétés antioxydants.

Pour Richard Tarn, phytogénéticien à Agriculture Canada, les antioxydants jouent un rôle dans le contrôle du métabolisme. Ils maintiennent le bon fonctionnement de la chimie cellulaire. En ce sens, ils protègent contre les maladies du cœur, certains cancers, le vieillissement ou les maladies des yeux.

On retrouve des antioxydants dans tous les fruits et légumes. Mais la pomme de terre à chair blanche se situe presque au bas du classement.

Des pommes de terre « Blue Congo » sorties des terres

Par contre, la Congo a presque cinq fois plus d’antioxydants que la pomme de terre à chair blanche. Etant sur la liste de légumes familiers, elle se hisse au deuxième rang, entre l’épinard et le chou frisé.

Ainsi, cette pomme de terre contribuerait à réduire les risques liés à plus de 80 maladies et ralentir le vieillissement.

Il faut signaler qu’elle n’est ni teinte ni modifiée génétiquement.

Le Rapport Mapping et la justice pénale internationale au Congo

La situation de cette pomme de terre vient renforcer l’expression de détresse que lance le peuple congolais sur sa misère. Dans son discours du prix Nobel de la paix 2018, le Dr Mukwege a dénoncé les souffrances du pays. Il s’agit d’un message le comité Nobel considère  d’unique.

Il a peint un tableau sombre de la situation sécuritaire de la RDC à la face du monde. Mais, comme la Blue Congo, l’espoir n’est pas perdu.

Il s’agit d’un appel providentiel à la norvège, d’intervenir sur la situation de ce pays. Comme qui dirait, l’avenir du Congo se joue maintenant.

Amani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 ⁄ 2 =