Crimes graves en RDC : Dr Mukwege appelle à manifester le 1 er octobre pour exiger un tribunal spécial

0
41
Dr Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018

Jeudi 1 er octobre 2020, Dr Denis Mukwege appelle à manifester à Bukavu, dans le Sud-Kivu et sur toute l’étendue nationale. Objectif ? Exiger la mise sur pied du tribunal spécial contre les auteurs des crimes graves commis en RDC.

Le prix Nobel de la paix congolais est déterminé à obtenir justice pour les victimes des atrocités en RDC. Malgré les menaces de mort contre sa personne et ses proches, il ne compte pas lâcher prise.
En effet, il mobilise la population, pour la journée 1 er octobre 2020. Il sera question d’exiger la mise sur pied du tribunal spécial pour juger les auteurs des crimes graves commis en RDC.

Soutien de l’association justice et paix

Dr Denis Mukwege a décrété le 1 er octobre 2020, journée mondiale de la sensibilisation et d’information sur le rapport Mapping. Se saisissant de cette occasion, l’association Justice et Paix envisage d’organiser un grand événement. Elle demande aux uns et autres de venir nombreux.

Il faut souligner que l’assemblée générale de cette association devrait se tenir le 19 septembre 2020. L’évènement devrait se tenir à la maison des associations à Caen-Gueriniere, en France.

Objectif? Répondre à l’appel du Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 :
« Sortir le rapport Mapping du tiroir, car 10 ans plus tard, aucune avancée ».

Compte tenu de la pandémie de Covid-19, les organisateurs ont décidé de faire une réunion élargie des membres fondateurs de l’association. Ainsi, demandent-ils à toute personne souhaitant apporter une contribution, d’y prendre part.
Après cette sortie officielle va débuter la campagne de sensibilisation, d’information autour du rapport Mapping.

Zoom sur l’appel à la paix face aux crimes

Il faut noter que la semaine dernière, Dr Denis Mukwege a lancé un appel à la paix. Cependant, il a réitéré la nécessité de mise en œuvre des recommandations du rapport Mapping. Ce, notamment avec la création d’un tribunal pénal international avec l’aide des partenaires internationaux.

Le tout devant se faire dans le respect de la souveraineté de la RDC.
A cette génération, il indique qu’elle a l’impérieuse obligation de se tenir debout.
Car, dit-il, il faut que soit conduit ensemble, un changement véritable ; quel que soit le niveau individuel de responsabilité en RDC et maintenant.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 − 10 =