Covid-19/RDC: Une dynamique citoyenne exige les détails sur les fonds du plan national de riposte

0
266

La Dynamique citoyenne Covid-19 appelle le Gouvernement  à  plus  de responsabilités impliquant la réduction du train de vie des institutions. Dans un communiqué, elle veut voir clair sur les fonds du plan national de riposte en RDC.

Le Ministère de la santé a annoncé un décaissement cumulé d’environ 3 millions Usd sur le plan national de riposte. Ce, alors que Ledit plan est budgétisé à 135 millions de dollars. Et le reste d’argent devrait provenir des partenaires.  La dynamique s’inquiète de ce déficit du budget qui a des conséquences sur  la  bonne  prise  en  charge  des  maladesLa dynamique a besoin de transparence :

‘’Elle exige du Gouvernement les détails sur l’affectation de fonds déjà décaissés; ainsi que sur les dons reçus des partenaires, des entreprises et des personnalitésindépendantes’’.

Transparence dans la gestion des malades

Elle rappelle avoir interpellé les Gouvernement et Secrétariat Technique de la Riposte sur la transparence dans la gestion des malades.

Cependant, la population décrie la communication officielle autour du Covid-19, car elle n’est pas convaincue  du  discours  des  Autorités.  Ce qui  renforce  davantage  sa méfiance  et  son scepticisme face à la pandémie. Pour la Dynamique, les images véhiculées dans les réseaux sociaux doivent les inciter à améliorer leur communication.  

Aussi, demande-t-elle plus details dans les bulletins sanitaires journaliers. Question de préciser la zone de santé d’origine de chaque nouveau cas positif enregistrés, de chaque décès et cas guéri.

Fonds de solidarité national

La Dynamique constate avec tristesse que le fonds de solidarité national est encore à la phase d’élaboration de son règlement Intérieur. Cela, pendant que la majorité de congolais attendent le voir en action. A l’en croire,

‘’Il est plus qu’urgent que les modalités d’accès à ce fonds ainsi que son mode de fonctionnement soient connues de tous’’.

Cas du Lualaba

En effet, certaines provinces comme au Lualaba, des entreprises minières ont mis des fonds à disposition du Gouvernement provincial. Alors qu’aucun cas de Covid-19 n’a été enregistré. Etant une partie intégrante du pays, la dynamique souhaite que cet argent soit rapidement versé au Fonds national de solidarité. Car, c’est ce dernier qui doit agir comme une Caisse de péréquation pour l’ensemble du pays. Il s’agit particulièrement des villes de Kinshasa et Matadi qui connaissent le plus grand nombre des malades testés positifs.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 − 23 =