Covid-19: Me Patrick Pindu secourt des PVH du Sud-Ubangi et Mongala

0
175
Me Patrick Pindu, Coordonnateur de la Fédération Nationale des Associations des Personnes vivant avec Handicap au Congo (FENAPHACO).

Une somme de 2.500.000 Fc en faveur des Personnes vivants avec Handicap (PVH) pour les provinces du Sud-Ubangi et de la Mongala. C’est un soutien de Me Patrick Pindu, Coordonnateur de la Fédération Nationale des Associations des Personnes vivant avec Handicap au Congo (FENAPHACO).

« La plus belle femme du monde ne donne que ce qu’elle a », dit-on.

Me Patrick Pindu indique que ce soutien consiste à la cagnotte de 1.500 Usd que l’Union Africaine a versée dans son compte privé. Ce, suite au « Prix fierté africaine pour la promotion et protection des Droits des PVH »  remporté à Dakar en septembre 2019.

Ainsi, il a envoyé,  samedi 11 juillet 2020, une somme de 2.500.000 Fc. Objectif ? Appuyer les PVH des territoires de Budjala, Kungu, Libenge dans le Sud-Ubangi. Pour la province de la Mongala, Lisala et Bumba sont les territoires concernés. Cette somme servira aux coordonnateurs respectifs de ces terroirs à l’achat des kits de prévention contre la maladie à Covid-19. Il s’agit de masques, lave-mains, gels hydro alcoolique, papiers hygiénique et savon de toilette à distribuer aux PVH.

A cet effet, chaque territoire devra bénéficier de 500.000 Fc.

Fédération Nationale des Associations des Personnes vivant avec Handicap au Congo
Fédération Nationale des Associations des Personnes vivant avec Handicap au Congo

Patrick Pindu et Actualités Covid-19

Le cumul de cas de Covid-19 depuis le début de l’épidémie jusqu’au vendredi 10 juillet est de 7.971 cas. Le Comité Multisectoriel de riposte (CMR) de Covid-19 indique que 7.970 cas sont confirmés et 1 cas probable.

Au total, le pays a enregistré 189 décès et 3.615 guéris.

Cependant, le CMR rappelle les recommandations du Président de la République contre la Covid-19. Il y a entre autres, l’interdiction de tous rassemblements ; réunions ; célébrations de plus de 20 personnes sur les lieux publics en dehors du domicile familial. 

la suspension des activités sportives dans les stades et autres lieux de regroupement sportif. Cela, jusqu’à nouvel ordre.

Aussi, le CMR signale l’interdiction de l’organisation des deuils dans les salles et domiciles. Les dépouilles mortelles seront conduites directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnement.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 − 7 =