Covid-19 : l’OMS soutient le 1er centre de transfert de technologie pour les vaccins à ARNm  en Afrique du Sud

0
67
Tedros Adhanom Ghebreyesus, patron de l'OMS

L’OMS soutient l’établissement du premier centre de transfert de technologie pour les vaccins à ARNm  en Afrique du Sud. L’idée étant de permettre notamment aux pays en développement de recevoir une formation sur la production des vaccins.

 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait cette annonce lundi 21 juin 2021. Il s’agit d’un consortium Sud-africain qui établira ce premier centre de transfert de technologie pour les vaccin à ARNm.

Ledit consortium comprend une société de biotechnologie appelée Afrigen Biologics and Vaccines. Ce qui servira de plaque tournante en fabriquant des vaccins à ARNm ; et en assurant la formation d’un autre fabricant appelé Biovac.

Rôle de l’OMS  

Pour Dr. Tedros Adhamon, cette annonce  est un grand pas en avant pour l’Afrique du Sud et le monde. Le Chef de l’OMS veut que ce soit l’occasion d’augmenter la capacité de production de vaccin contre Covid-19 en Afrique ; mais aussi pour les futurs vaccins.

Aussi, indique-t-il que cette technologie est potentiellement plus facile à mettre en œuvre à grande l’échelle que d’autres ; et pourrait être plus rapide et plus facile à adapter aux variants préoccupants.

Donc le rôle de l’OMS est d’établir les critères de transfert de technologie, à évaluer les demandes ; et à élaborer des normes. Tandis que les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies fourniront des conseils. Ce, par le biais du Partenariat pour la fabrication de vaccins en Afrique.

Importance de ce premier centre pour l’Afrique

Cyril Ramaphosa, Président sud-africain a souligné l’importance de ce centre pour le continent dans une correspondance en ligne. La capacité de fabriquer des vaccins, contribuera à mettre l’Afrique sur la voie de l’autodétermination. Il a ajouté à cette liste, des médicaments et d’autres produits liés à la santé.

De plus, cette initiative changera le récit d’une Afrique qui est un centre de maladies et de mauvais développement. D’où la création d’un récit qui célèbre les succès dans la réduction du fardeau de la maladie ; dans la progression de l’autonomie ; et dans la progression du développement durable.

Il faut souligner que l’ARNm, donne l’ordre aux cellules de fabriquer une protéine qui génère une réponse immunitaire dans l’organisme. Ce, en produisant les anticorps qui assurent la protection contre une maladie.

C’est la base des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna contre Covid-19, qu’utilise les gouvernements du monde entier ; et l’initiative mondiale de solidarité vaccinale (COVAX) que soutien les Nations Unies.

Judith Asina

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 8 =