Consultations nationale : Les cadres de concertation provinciaux de la société civile appelés à se réunir d’urgence

0
500
Me Patient Bashombe, Coordonnateur national du Cadre de concertation national de la société civile (CCNSC)

Les cadres de concertation provinciaux de la société civile sont appelés à réunir d’urgence en vue des préparatifs des consultations nationales en RDC. Objectif ? Dégager les recommandations qui feront l’objet de son cahier des charges.

L’appel est de Me Patient Bashombe, Coordonnateur national du Cadre de concertation national de la société civile (CCNSC). Il l’a dit dans une circulaire signée lundi 26 octobre 2020. Alors, il invite les 26 cadres provinciaux, les plates-formes, les réseaux et les groupes thématiques à se réunir dans l’urgence. Objectif ? Dégager les recommandations qui feront l’objet du cahier des charges de la société civile de la RDC. Question de se pencher des questions relatives aux axes repris dans le discours du Président de la République. Il s’agit de la paix et la sécurité nationale ; la Commission électorale Nationale indépendante ; l’organisation des élections ; la gestion du portefeuille de l’Etat ; la territoriale ; la diplomatie ; l’indépendance de la justice ; l’instauration d’un Etat de droit.

En effet, la question du social des congolais devra inéluctablement faire partie des recommandations que présentera le CCNSC.

Ainsi, les recommandations devront parvenir au Secrétariat technique dudit cadre, sise N 343, 11ème rue Limete-industriel à Kinshasa ; ou à l’adresse-mail : jeffricile@gmail.com au plus tard ce jeudi 29 octobre 2020 à 16 heures.

Concertation: Cap sur l’adresse de Felix Tshisekedi

Président Tshisekedi s’adressant à la nation

Il faut souligner que le Président Felix Tshisekedi s’est adressé à la nation, vendredi 23 octobre 2020. Près de ses deux ans à la tête de la République, il regrette que les divergences persistent entre FCC et CACH. Ce qui plomb les ailes de l’espoir de l’envol de la RDC vers le développement. D’où, il a soulevé les questions qui ne sont pas résolues notamment l’indépendance de la justice et l’instauration de l’Etat de droit.

Selon lui, l’importance de ces questions ne doit être laissée à la merci d’un seul groupe politique ; elle nécessite un large consensus national.

Ainsi, il a décidé d’entamer une série de contacts visant à consulter les leaders politiques et sociaux les plus représentatifs. Cela, afin de recueillir leurs opinions à l’effet de créer une union sacrée de la Nation.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 9 =