Commémoration de Thomas Sankara : Boswa Isokombe mobilise les pays africains pour réclamer la levée du blocus au Cuba

0
173
Thomas Sankara, né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le 15 octobre 1987 à Ouagadougou au Burkina Faso. Image/Tiers

Boswa Isekombe, Secrétaire général du Parti communiste congolais (PCCO) mobilise les pays africains pour réclamer la levée du blocus du Cuba.  Cela, en souvenir de l’acte qu’a posé le régime socialiste de ce pays de l’Amérique Latine envers les 600 orphelins de Thomas Sankara.

15 octobre 1987-15 octobre 2020. Cela fait 33 ans depuis l’assassinat de Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso.

Pour Boswa Isekombe, il faut se souvenir de l’assassinat du président Thomas Sankara et du colonel Kadhafi. De ce fait, l’Afrique doit lancer une politique de boycotte à n’importe quel projet de la France. Selon lui, ce pays européen est pour beaucoup dans l’assassinat du leader Burkinabais. 

A cet effet, il mobilise tous les pays africains de réclamer la levée du blocus qu’a imposé les USA au Cuba. Cela, en souvenir de l’acte qu’a posé le régime socialiste de Cuba envers les 600 orphelins de Thomas Sankara.

Selon Boswa Isekombe, le remplaçant de Blaise Compaoré est un homme des mains tachées de sang. Et tous les traitres africains doivent subir la rigueur de la révolution.

Qui était Thomas Sankara ?

Boswa Isekombe présente Thomas Sankara comme une figure emblématique de la révolution africaine. Ce, de par sa nature profonde, émancipé et prompt à la fronde.

En particulier, il avait horreur de la servilité et n’acceptait aucune forme de domination. Ce qui fait de lui un vrai soldat du peuple, un véritable militaire, combattant, guerrier et socialiste.

En effet, sa politique était axée sur l’éducation, la santé, l’agriculture, l’armée et la modernisation des villages. Il accordait une attention particulière à la population rurale ; surtout à la femme qu’il ne cessait d’appeler camarade. De même, il menait un combat contre les inégalités.

Rencontre avec Fidel Castro

Thomas Sankara est médaillé par Fidel Castro
Thomas Sankara est médaillé par Fidel Castro. Image/Tiers

Thomas Sankara traversait des océans pour chercher l’idéologie authentique du bien-être de l’homme. Alors, il a découvert Fidel Castro, commandant en chef du Cuba. De cette rencontre, Fidel Castro lui a offert 600 bourses d’études que Sankara affecte aux orphelins ruraux.

Par contre, le leader Burkinabais sera assassiné après une année d’études de ces orphelins.

Ensuite, le gouvernement de Blaise Compaoré va abandonner ces enfants après.

Par conséquent, Fidel Castro  va demander au gouvernement cubain de prendre lesdits orphelins jusqu’à la fin de leurs études. Fidèle à sa doctrine de partage, il n’a jamais rien exigé pour la formation de ces orphelins ruraux.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 × 18 =