CN-CPI: « L’action de la juridiction universelle française est un défi énorme à l’Etat congolais »

0
106
Roger Lumbala

La Coalition nationale pour la Cour Pénale internationale de la RDC (CN-CPI) a réagi à l’arrestation de Roger Lumbala. Cette organisation estime que l’action de la juridiction universelle française est un défi énorme à l’Etat congolais.

« L’action de la juridiction universelle française est un défi énorme à l’Etat congolais », dit la CN-CPI. Car, c’est l’Etat qui a la responsabilité régalienne de donner réponse aux attentes des victimes qu’on affectées les atrocités ; et autres graves violations des droits humains en répétition sur l’ensemble du territoire national.

Ainsi, l’organisation appelle-t-elle l’Etat congolais à mettre en place des mécanismes de la justice transitionnelle. Il s’agit notamment de chambres mixtes spécialisées, la commission vérité et réconciliation et le vetting institutionnel. Ces mécanismes renforceront l’instauration réelle d’un véritable Etat de droit ; et la restauration de la Paix durable dans la partie Est du pays.Coalition Nationale pour la Cour Pénale Internationale

Il faut souligner que Roger Lumbala a été arrêté en France, le 2 janvier 2021. Il est placé  sur examen des préventions de sa responsabilité pénale des crimes contre l’humanité commis entre 2001 et 2003. A l’époque, il dirigeait le Rassemblement Congolais pour la Démocratie –National (RCD-N),  son en mouvement politico-militaire. Il s’était autoproclamé président du Haut Uélé et le territoire de Bafwasende de l’actuelle province de la Tshopo.

CN-CPI rappelle que le RCD-N est une branche rebelle issue de la dissension des forces d’agression Rwando-Ougando-Burundaises regroupées au sein du RCD. Laquelle dissension est survenue après leur bataille inimaginable dans la ville de Kisangani, communément appelée guerre de six jours.

Des encouragements de la CN-CPI

Toutefois, CN-CPI de la RDC encourage le Procureur français en charge de la lutte contre le terrorisme de l’arrestation de Roger Lumbala. Elle se joint aux milliers des victimes des graves violations des droits humains ; et du droit international humanitaire inventoriées dans le rapport Mapping des Nations Unies.

Judith Asina

 

 

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
21 + 3 =