Chan: Bertin Maku, une expertise de plus pour les Léopards

0
322

À partir de ce 16 mars, la sélection nationale A’ va débuter les préparations du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) qui va se dérouler au mois d’avril 2020 au Cameroun.

Fraîchement nommé par le président de la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa) comme l’un des sélectionneurs des Léopards locaux, Bertin Maku, entraîneur du Racing Club de Kinshasa (RCK) est revenu sur les circonstances ayant conduit à sa désignation. Considérant cette tâche comme un ajout supplémentaire des responsabilités sur ses épaules, le technicien congolais a révélé ses ambitions sans oublier de retracer son riche parcours d’entraîneur homologué par la Confédération Africaine de Football (CAF) dont il détient la plus haute licence (A).

Devant la presse sportive, Bertin Maku a indiqué que ses nouvelles fonctions au sein de l’équipe nationale ne sont pas incompatibles avec celles qu’il occupe au sein du RCK.

Un entraîneur de formation et de profession

Lors de cet entretien avec la presse locale, le tacticien congolais est revenu sur les conditions qui, selon lui, justifieraient sa nomination à l’équipe nationale. “Bertin est un entraîneur qui a suivi tous les escaliers de la formation, Bertin Maku est un entraîneur qui a gravi toutes les marches de l’apprentissage”, a précisé celui qui fut jadis un joueur.

Balayant avec le revers de la main les informations selon lesquelles son travail chez les A’ risque de nuire à ses fonctions d’entraîneur du RCK, Bertin Maku a rappelé les échéances de la CAF tout en indiquant qu’en cas d’empêchement, ses adjoints, qu’il s’est lui même choisi à RCK, prendront le relais sans problème.

Une expertise chez les Léopards A’

Le récent sélectionneur adjoint des Léopards A’ a insisté sur le fait que sa nomination à ce poste était la consécration d’un riche parcours et d’une longue carrière dans le football congolais. Après avoir remercié le président de la Fecofa pour sa désignation, l’orateur a rappelé qu’il est chez les Léopards A’ pour apporter son expertise en mettant sa main à la patte.

Désigné par les journalistes sportifs comme l’un de 5 meilleurs entraîneurs locaux, Bertin Maku a aussi précisé qu’il ne menagerait aucun effort quant à sa participation pour que la RDC gagne le troisième trophée du Chan.

Répondant à une question lui posait par la presse, l’adjoint de Pamphyle Mihayo chez les Léopards A’ a révélé qu’il avait de très grandes ambitions professionnelles et que seul le travail bien fait pourra lui permettre d’y arriver.

Parcours

Détenteur d’une «licence A de la CAF», Bertin Maku n’est pas tombé comme un cheveu dans la soupe au sein du staff technique des Léopards A’. Après avoir suivi tout le cursus qu’exige la formation d’un entraineur éligible à la Ligue 1, Bertin Maku a commencé par entrainer les équipes d’âges avant de passer à la troisième division. Après sa brillante et courte carrière en division amateur, il est passé entraîneur en seconde division. Il a ensuite sillonné les ententes urbaines de football, où il a rendu service à plusieurs clubs de Kinshasa comme, par exemple, l’Ac Yoyo, l’As Likinga, l’As Mputu, l’AJ Vainqueurs, avec lequel il a été sacré champion de l’entente urbaine de Lipopo.

Passé entretemps à l’Entente provinciale de Football de Kinshasa (EPFKIN), Bertin Maku a occupé, tour à tour, le poste d’entraîneur adjoint et titulaire de l’As Filas, l’actuel AC Rangers qui évolue actuellement à la division d’élite du football du pays. Sa brillante carrière au sein de ce club de la capitale a été couronnée par une Super coupe du Congo remporté face à l’As V.Club par un score de 3-2.

Engagé par la suite au RCK, Bertin Maku a remporté la toute première édition de la Ligue II avec son club, validant son ticket à la Ligue 1 où il évolue actuellement.

Il sied de rappeler que la FECOFA a décidé, pour éviter le cumul, de retirer de l’équipe de Christian N’Sengi, le staff technique des Léopards locaux.

Outre le coach Pamphile Mihayo Kazembe, qui est le sélectionneur national principal des Léopards locaux A’, et  Bertin Maku, l’entraineur adjoint, les autres membres du staff technique sont Daula Lopembe, Léon Makanzu Male, préparateur physique, et Marcel Mayala, entraineur des gardiens.

AM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
11 + 15 =