Bukavu : Une soixantaine de maisons partent en fumée, silence du côté des Autorités compétentes

0
181
Maisons parties en fumée jeudi 5 août 2021 (Ph. tiers)

Une soixantaine de maisons est partie en fumée, jeudi 5 août 2021 à Bukavu, sur l’avenue Paysage dans la commune d’Ibanda. Le silence des Autorités urbaines et provinciales par rapport à ce énième incendie inquiète des observateurs.

 

D’où viendra le salut de la population de Bukavu, Chef-lieu de la province du Sud-Kivu ? Autant de question qui taraudent les esprits de ceux qui observent impuissant les incendies à répétions dans cette ville.

En effet, c’était une situation horrible, jeudi 5 août 2021. Car, un feu gigantesque a consumé une soixantaine de maisons. La scène malheureuse s’est déroulée pendant environ deux heures. Alerté, un particulier (établissement ‘’Effo Perso’’) a volé au secours de la population désespérée pour éteindre le feu.

Cependant, la cause de l’incendie n’est pas encore déterminée. Aussi, faut-il se demander s’il y aura une enquête pour déterminer l’origine de l’incident.

D’ailleurs, le seul véhicule anti-incendie se trouve depuis près de quatre mois, penché sur la maison d’un particulier.  Cette fois, ce camion se rendait au secours d’autres cas d’incendie. Ainsi il est tombé sur une maison, causant plusieurs dégâts matériels.  Heureusement qu’il n’y a eu aucune perte en vie humaine. Le responsable de la maison a beau crié mais en vain. Il est désormais obligé de vivre avec un camion perché sur son toit comme une fiction.

En somme, la population semble normaliser une situation anormale. Combien de sinistrés faut-il enregistrer pour trouver une solution aux incendies à Bukavu ? Puisque ceux de ce jeudi 5 août, viennent s’ajouter au nombre qui existait déjà.

Ce, sans compter le problème d’insécurité devenu récurrent dans la ville.  A cela s’ajoute la lutte contre la pandémie à Coronavirus pour laquelle le Gouverneur a renforcé les mesures lundi dernier.

S’agit-il ici d’un abandon de la population, de l’irresponsabilité des Autorités compétentes ou d’une mauvaise foi ?

Judith Asina

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 − 4 =