BANDUNDU : Un journaliste arrêté puis libéré à Bandundu ville

0
51

Dans un communiqué daté du samedi 16 novembre 2019, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), une organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, prend acte de la libération de Benoit Degroof Dale, correspondant à Bandundu ville de Digital Congo Télévision, station privée de télévision émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Benoit Degroof Dale a été libéré, le 16 novembre 2019, après 24 heures de détention au cachot du Parquet général de Kwilu et paiement d’une caution de 20.000 Francs congolais (l’équivalent de 12 dollars américains).

A titre de rappel, Benoit Degroof Dale a été interpellé, le 15 novembre 2019 en début d’après midi, au Parquet général de Kwilu. C’était au moment où le journaliste répondait à un mandat de comparution sur plainte de M. Joachim Kumarer, ministre provincial de l’Intérieur de Kwilu.

Le journaliste a été auditionné par un magistrat qui l’a inculpé d’outrage à l’autorité. Une accusation consécutive à la diffusion, le 3 novembre 2019, sur les antennes de Digital Congo Télévision des propos des députés provinciaux de Kwilu, initiateurs d’une question orale avec débat adressée à M. Joachim Kumarer.

Tout en prenant acte de cette libération, OLPA condamne cette interpellation du journaliste qui n’a fait qu’exercer son travail. Cet acte constitue une atteinte à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

OLPA exhorte les autorités provinciales de Kwilu à favoriser l’exercice de la liberté de presse sur toute l’étendue de la province.

Par GK

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =