Afrique: Signature d’un mémorandum d’entente entre CGLU Afrique et le centre ACCORD

0
371

Un webinair était organisé le 10 août 2020, Journée africaine de la décentralisation et du développement local 2020. Conséquence? Signature d’un mémorandum d’entente entre CGLU et le Centre Africain pour la Résolution Constructive des Différends (ACCORD).

«La contribution des collectivités territoriales à la prévention des conflits et au maintien de la paix sur le Continent Africain». C’est le thème autour duquel a tourné cette rencontre. Laquelle a connu la participation de quelque 140 personnes de plus de 50 Pays d’Afrique et hors Afrique. 

La signature, à distance, d’un Mémorandum d’entente a notamment scellé ce webinair. C’était entre Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU) Afrique et ACCORD a marqué ces assises. Ce partenariat vise l’implication des Collectivités Territoriales dans la prévention des conflits ; et la préservation de la paix en Afrique.

Il s’agit d’un document qu’ont signé respectivement  M. Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLU Afrique ; et Dr. Vasu Gounden, Fondateur et Directeur exécutif d’ACCORD.

Selon M. Elong Mbassi, c’est un partenariat qui se planifie depuis près d’un an. Il est important de former les leaders de la gouvernance locale aux mécanismes de résolution des conflits. Ce, pour le maintien de la paix en Afrique.

CGLU et ACCORD pour l’Afrique

À l’en croire, il est très important que les dirigeants de l’Union Africaine (UA) écoutent le message des CGLU Afrique. Question de savoir que les leaders des villes et territoires d’Afrique sont disposés à collaborer au maintien de la paix en Afrique. Car sans une paix durable, il y a peu de chance de mettre en œuvre l’Agenda 2063 souhaité pour l’Afrique.  

Pour sa part,  Dr. Vasu a exprimé sa satisfaction de voir le partenariat scellé. Il s’engage à accompagner les collectivités territoriales d’Afrique à se former ; et à renforcer leurs capacités en matière de prévention, réduction et résolution des conflits.

Aussi, promet-il de porter ce message à M. Ramaphosa qui est le président en exercice de l’UA. Pour lui, les gouvernements nationaux ne peuvent pas ignorer le rôle des villes et collectivités territoriales dans la gestion des conflits.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 ⁄ 3 =