Affaire Transco: ODEP craint la détérioration de la lutte contre la corruption

0
192
Bus Transco

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) suit de près la situation de détournement de fonds dans la société Transco. Après la libération conditionnelle de son directeur administratif, l’organisation craint la détérioration de la lutte contre la corruption.

L’Odep s’est exprimé dans un communiqué publié, mardi 12 janvier 2021. Ce, après le monitoring mené auprès de la justice.

Cette organisation dénonce la mise en liberté conditionnelle d’Aimé Wasongolua Vumi, Directeur administratif et financier de Transco ; après sa détention provisoire à la prison centrale de Makala. Pour ODEP, les faits reprochés à ce dernier sont très graves.

Selon les sources judiciaires, cette liberté obtenue suite aux implications de certains hauts magistrats et hautes personnalités politiques. Ce qui est considéré comme étant un coup porté à la lutte contre la corruption et l’ingérence aux affaires judiciaires. Un slogan que prône le Président de la République.

Aussi John Andrew Bongo, DG ai de Transco, cité dans le même dossier n’a jamais répondu à l’invitation du parquet. Ce qui fait dire à l’ODEP qu’il continue à narguer la justice, grâce à ses parapluies politiques.

De plus, ces deux hauts responsables de Transco font partis des nouveaux inspecteurs qu’a recrutés l’inspection générale des finances. Alors que, dit l’Odep, ils seraient impliqués dans des malversations financières.

Vivement la justice pour Transco

 

Tranco

 

Par conséquent, l’’Odep demande à l’inspecteur général des finances de surseoir leurs nominations. Cela, en attendant la clôture du dossier en instruction au parquet général de Matete. Il s’agit d’éviter de noircir la réputation de cette haute institution du contrôle des finances publiques.

Il faut souligner que l’Odep encourage le parquet général de Matete à poursuivre l’instruction du dossier ; jusqu’à ce que justice soit rendue et que le fonds détourné de Transco soit restitué au trésor public.

Il faut rappeler que José Makila, ancien Ministre des Transports a porté plainte contre Odep en septembre 2020. C’était suite à un rapport qu’a publié cette organisation de la société civile sur la société Transco.

Judith Asina

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 + 21 =