Affaire balkanisation : l’UPRDI appelle la population congolaise à la vigilance et dénonce une mafia des ennemis de la paix

0
150

Après la sortie médiatique du cardinal Fridolin Ambongo sur un probable projet de balkanisation d’une partie de la République Démocratique du Congo, le parti cher au professeur  Sylvanus Mushi Bonane, Union du Peuple pour la République et le Développement Intégral (UPRDI), sort de son silence  et dénonce déjà une mafia.

Dans une déclaration politique rendu publique et signée par une dizaine de cadres de ce parti, il lance un appel à toute la population congolaise sans discrimination aucune à être vigilante pour barrer la route à un probable projet de balkanisation.

Ces cadres de l’UPRDI rappellent que les congolais ne veulent plus retourner dans la période sombre de leur histoire qui a laissée des plaies  encore saignantes à ce jour.

L’UPRDI s’engage à défendre l’intégrité de la RDC conformément à son idéologie politique.

L’UPRDI dit prendre à témoins la communauté internationale face à ces tentatives de balkanisation et de déstabilisation de la RDC. La mission allouée à la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Sécurité au Congo (MONUSCO) à été évoqué.

« C’est une occasion pour nous de prendre à témoins la communauté internationale au travers sa mission allouée à la MONUSCO. Face à ces tentatives de balkanisation et de déstabilisation de notre pays, nous lançons un appel à toutes les provinces du pays, toutes les tendances politiques confondues, la société civile, les confessions religieuses,… de mettre leurs divergences de côté et tisser ainsi la fibre patriotique de surveillance citoyenne afin de barrer la route aux prédateurs, imposteurs de la République Démocratique du Congo » peut-on lire dans cette déclaration.

Le Président de la République, Felix Tshisekedi a montré que cette soit disante balkanisation ne pourrait jamais être opérationnelle tant qu’il sera président de la RDC.

Pascal

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =