Sud-Kivu : le REMED appelle les journalistes à diffuser la vraie information sur Ebola

1
129
des journalistes de Bukavu dans un atelier photo @sveinmedia
des journalistes de Bukavu dans un atelier photo @sveinmedia

Ici au Sud-Kivu, le réseau des médias pour le développement (REMED) appelle les acteurs de différents types de médias à ne diffuser que la vraie information, en ne se fuyant pas aux rumeurs, ceci pour ne pas intoxiquer la population, qui est un acteur important dans la riposte contre cette épidémie.

Au cours d’une conférence débat organisée à l’intention des chevaliers de la plume de la ville de Bukavu ce 01 Septembre 2019 à l’hôtel Belvédère, les formateurs sont revenus sur la nécessite d’une bonne communication, mais aussi sur le rôle des médias dans la lutte contre Ebola.

Le communicateur de la division provinciale de la santé Claude Bahizire qui a également exposé au cours de ces assises, a insisté sur l’ancienneté de cette maladie, précisant qu’elle avait fait plusieurs morts à Yambuku dans la province de l’Equateur, à cause de l’ignorance des modes de prévention de cette épidémie.

Celui-ci appelle à la vigilance des uns et des autres, en se lavant régulièrement les mains,  afin de limiter la contamination de cette maladie. Il appelle également la population à alerter en appelant le numéro vert 0811087777 en cas de manifestation des symptômes tels que la fièvre résistante, le saignement inexpliqué, ou alors la mort subite après la manifestation des symptômes d’Ebola.

Notez que depuis l’apparition de la maladie à virus Ebola en Août 2018 dans le Nord-Kivu et l’Ituri, 3023 cas ont été enregistrés jusqu’au 31 Août 2019, dont 2918 confirmés et 105 probables. Seuls 902 malades ont pu être guéris de cette maladie.

Museza Cikuru

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
8 − 3 =