60 ans d’indépendance de la RDC: la FBCP sollicite une grâce présidentielle pour les prisonniers et prisonniers préventifs

0
241

La Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP) s’adresse au Président de la République à l’occasion des 60 ans d’indépendance. L’organisation lui demande de procéder à la libérer massive des prisonniers et prisonniers préventifs. 

Le FBCP s’est exprimée dans un communiqué signé Emmanuel Cole, son Président, le 25 juin 2020.

Selon elle, cette demande n’est pas seulement faite à cause de l’épidémie du Coronavirus. Mais, parce que les prisons de la RDC sont surpeuplées.

Aussi, l’Etat congolais ne dispose pas des moyens matériels, financiers, médicaux et nourritures pour leur survie quotidienne. Ce, en tenant compte des traités nationaux et internationaux que la RDC a ratifié et signé. Objectif ? Assurer la protection de condition de vie des détenus.

En effet, les prisons de la RDC comptent plus de 30.000 prisonniers au total.  La prison centrale de Makala et la prison militaire de Ndolo seules comptent plus de 10.000 prisonniers. Sur ce nombre 85 % sont des détenus préventifs.

Prisonniers préventifs

Dossier du Colonel Eddy Kapend et consorts
Dossier du Colonel Eddy Kapend et consorts

Le Président de la République devrait faire le geste en procédant à la libération massive des prisonniers et prisonniers préventifs. Il s’agit de la liberté conditionnelle, grâce présidentielle ou par amnistie générale. L’organisation cite nommément le dossier du Colonel Eddy Kapend et consorts en nombre de 28 personnes; les adeptes de Bundu Dia Kongo, amnistié depuis 2014 ; du dossier qu’elle qualifie de montage de phénomène Kamwina Nsapu.

Elle demande aux partenaires ainsi qu’à la société civile de veiller à ce que les Etats africains respectent leurs engagements internationaux. Allusion faite particulièrement à la RDC, en matière de la protection et l’amélioration de leurs conditions de vie.

Avant cela, la FBCP a déploré la lenteur de l’administration du Vice-premier Ministre et Ministre de la justice. Cela, pour la libération massive des prisonniers et détenus préventifs tels que promis par lui-même, il y a un mois. Elle profite de la veille des festivités de l’indépendance et pour éviter le pire lié au Coronavirus.

Judith Asina

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 − 2 =